La Sarre (Morbihan)

La sarre 1J’aime beaucoup cette petite rivière (Sar en Breton) très granitique,  sa largeur de 2 a 4m en amont de Pont-Sarre coule la plupart du temps dans la forêt. La rivière est très technique sur ce parcours, vous trouverez des truites assez nombreuses mais petites (de temps en temps une plus grosses). Beaucoup de radier, quelques plats et des petits courants . Continuer la lecture

Le Scorf – Morbihan

J’aime cette rivière pas pour les truites, car même si j’ai toujours pris du poisson, cela n’a jamais été extraordinaire, mais son relief est vraiment remarquable.
Certains barrages ont été enlevés, ce qui est une bonne chose en espérant que la nature  s’approprie à nouveau la rivière et multiplie le poisson. Continuer la lecture

Le Thouet – Deux-Sèvres

Le Thouet est la rivière de mon enfance, l’avant dernier affluent de la rive gauche de la Loire avant la sèvre Nantaise , longue de 142 km. le Thouet prend sa source dans le Département des Deux-Sèvres (Poitou) à côté de Secondiny, à l’ouest de Parthenay et va se jeter dans la loire à Saumur.
Après quelques recherches il s’avère que le Thouet n’est pas doté d’organismes de gestion pour son  bassin versant et d’un Schéma d’aménagement et de gestion des eaux (SAGE), ce que je veux dire c’est que le Thouet et ses affluents ne disposent pas d’institution unique, les eaux sont gérées par plusieurs syndicats dont la collaboration laisse à désirer empêchant toute concertation pour mener a bien des actions qui pourraient améliorer considérablement la rivière. Continuer la lecture

Le chevesne

Image

Le chevesne est considéré comme  omnivore, toute l’année il se nourrit de proies diverses assez grandes (insectes, fruits, …), il accepte toute sorte d’appâts comme la mouche artificielle

Taille commune de 30 à 45cm pour 500g à 1 kg, a partir de 38 cm ils se battent bien et attention si vous pêcher des courants légers car les départs sont fulgurent  et la casse aussi surtout si vous avez un bas de ligne trop fin , pour ma pars je ne descends jamais en dessous du 14 centième. Continuer la lecture

La montre de pêche

Ma première montre de pêche la Casio FT 200W, je l’avais depuis 1998 mais tout ceux qui l’on achetés savait qu’elle aurait du mal à passer 2010. Et bien elle à tenu jusqu’au 01/01/2012, depuis elle ne veut plus rien savoir, elle ne calcule plus rien et se remets sans arrêt au 01/01/0000. Donc je l’ai changé pour la dernière AQW-101-1AVER photo ci-contre. J’ai téléchargé le mode d’emploi en français lien fourni par l’ami LMR, heureusement, car la notice fourni avec vous avez toutes les langues  , mais pas de Français.

Les fonctions : une lampe électroluminescente éclaire le cadran pour faciliter la lecture de l’heure Les aiguilles et/ou l’index ont un revêtement fluorescent et continuent à briller dans l’obscurité lorsque la montre a été exposée auparavant à une source lumineuse. Les phases de la lune s’affichent sous forme de symboles d’après les réglages individuels de position géographique Pour savoir quand le poisson va mordre : la montre affiche une icône poisson signalant l’heure de pêche idéale. Un capteur mesure la température ambiante et l’affiche en degrés Celsius (-10°C /+60°C). La fonction d’heure universelle affiche l’heure dans 29 fuseaux horaires et les grandes villes du monde. Une fois programmé, le calendrier automatique affiche toujours la date correcte. Le verre minéral dur et résistant aux rayures protège la montre des dommages inesthétiques. Bracelet en résine  Grâce à son extrême durabilité et sa souplesse, la résine naturelle constitue un matériau idéal pour les bracelets. Elle est étanche jusqu’à 20 bars, l’équivalent de 200 mètres. Encore plein d’autres choses …… Prix je l’ai trouvé à 55€ sur internet (envoi compris).